Gâteau au chocolat et à la patate douce

La première fois que j’ai goûté ce gâteau, c’était au travail, une collègue en avait apporté pour la pause déjeuner. J’ai adoré la texture et le goût apporté par la patate douce. J’ai alors fait des recherches et quelques jours plus tard, je testais une recette à la maison. Celle-ci a été largement validée par mon conjoint et mon fils alors je la partage avec vous aujourd’hui.

La patate douce est un tubercule à la chair colorée (jaune, orange, violette) et à la saveur légèrement sucrée. Même si elle on la retrouve plus facilement dans des plats salés, elle se marie aussi très bien aux préparations sucrées, de par son goût mais également par sa texture fondante. Elle a de plus un index glycémique faible. C’est pourquoi je remplace une bonne partie de la farine par de la purée de patate douce.

Voici les ingrédients sont vous aurez besoin :

  • 300g de patate douce
  • 3 œufs
  • 5cl de lait
  • 200g de chocolat noir
  • 100g de beurre
  • 100g de sucre
  • 30g de farine
  • 1cc de bicarbonate alimentaire
  • Sel

Epluchez les patates douces et découpez-les en cubes.

Faites-les cuire 20 minutes à la vapeur.

Une fois cuites et à l’aide d’un presse purée, écrasez-les avec le lait jusqu’à obtenir une purée bien lisse.

Préchauffez le four à 180 degrés.

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain marie.

Séparez les blancs et les jaunes d’œufs. Ajoutez une pincée de sel aux blancs puis montez-les en neige avec un batteur électrique.

Mélangez les jaunes d’œuf et le sucre.

Ajoutez le chocolat fondu, la purée de patates douces, le bicarbonate et la farine.

Terminez en incorporant délicatement les blancs montés en neige.

Enfournez 40 minutes.

Avant de pouvoir déguster ce gâteau original vous allez devoir patienter et le réserver 2 heures au réfrigérateur.

De la patate douce dans un gâteau ? Soyez rassurés, l'association est parfaite.
Une texture fondante et aérée unique !

Cet article a 1 commentaire

  1. Sébastien Corre

    Vraiment très bon et très léger !

Laisser un commentaire